Le projet de piétonniser les voies sur berges rive droite a été voté en décembre 2015 par le Conseil de Paris. Cette piétonnisation de 3,3 kilomètres s’étendra du tunnel des Tuileries jusqu’au tunnel Henri IV.

Le but affiché d’interdire les véhicules à moteur dans toute cette zone est de réduire considérablement la pollution engendrée par les émissions des gaz à effet de serre responsables chaque année de nombreuses maladies pulmonaires et de décès prématurés.

Le MEDEF, Mouvement des Entreprises de France, vient de faire savoir dans un communiqué qu’il s’oppose fermement à cette décision. Selon l’organisation patronale, empêcher les véhicules de circuler à cet endroit favoriserait l’accroissement des temps de trajet de ceux qui viennent de l’ouest de l’Ile-de-France. Par conséquent, cela impliquerait des complications économiques désastreuses et une augmentation des bouchons ce qui ne réduirait en rien la pollution mais ne ferait que la déplacer.

Du côté du Conseil de Paris, on répond que le trafic devrait se reporter sur d’autres points et que le flux se régulera de lui-même lorsque les automobilistes auront pris l’habitude de délaisser leur voiture pour les petits trajets en favorisant les transports en commun et le vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>